terug

EXPLOREZ LA COLLECTION

recherche avancée

Catégorie
Jeux de hasard

Description
Version populaire de leur célèbre consœur, les roulettes ou tourniquets de comptoir ornaient les bistrots français du XIXe siècle. Malgré l’interdiction de paris d’argent au sein de leurs établissements, les tenanciers de café payaient les gains éventuels des joueurs au nez et à la barbe de la police. En effet, les tourniquets étant positionnées sur le bar et ne présentant aucun monnayeur, le flagrant délit était quasiment impossible pour les autorités compétentes. Fixées sur un socle en fonte polychromé, ces roulettes sont dites « pyrogènes » : un logement destiné à accueillir des allumettes et un grattoir strié sont incisés dans la fonte. La plupart de ces tourniquets sont décorés d’une peinture « fixée sous verre ». Les thématiques décorant la roue illustrent des sujets variés : scènes galantes, scènes de cirque, de boisson, d’industrie ou de politique, l’histoire, la mythologie,… Bien que les règles du jeu soient encore nébuleuses, il semble certain que les joueurs devaient lancer tour à tour la roue qui en s’arrêtant sur une case leur donnait droit à un lot de nature variable. Pour des raisons inconnues, cette roue était divisée en 16 tranches numérotées de 10 à 25.000.

Date
deuxième moitié du 19ème siècle

Lieu de création
France

Nom de l'objet
Roulette de comptoir

Matériel et technique
Fonte / Bronze

Dimensions
hauteur: 34 cm  

Expositions
L'Art du Jeu. 75 ans de Loterie Nationale, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles, 2009-2010
L'Enchantement du Jeu. 70 ans de Loterie Nationale, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, 2004
 
Bibliographie
Robert Muchembled, dans L'enchantement du jeu (Annemie Buffels, direction générale), Loteries en Europe, Loterie Nationale, 2004, p. 52
Thierry Depaulis, dans l'Art du jeu (Annemie Buffels, direction générale), 75 ans de Loterie Nationale, Loterie Nationale - Fonds Mercator, 2009, p. 78
 
Loterie Nationale
Rue Belliard 25-33
1040 Bruxelles